Un match presque parfait à Evreux !

Face à la deuxième meilleure attaque et deuxième meilleure défense du championnat, les Parisiens s’attaquaient à un gros morceau lors de cette J6 (reportée) du championnat ProB à la Salle Omnisports Jean Fourre.

Ce match était une opposition de style : la défense contre l’attaque. Cette fois ci les Parisiens l’ont emportés, avec les tripes, dans le money time (72-79).

Avec une équipe amputée de 2 joueurs blessés : Gauthier Denis – toujours absent pour encore minimum deux semaines et Juhann Begarin – victime d’une lésion musculaire absent pour 15j, Coach Prat voit sa profondeur de banc fondre comme neige au soleil.

Le 5 de départ était une fois de plus inédit : Milan Barbitch, Kevin Franceschi, Nobel Boungou Colo, Dustin Sleva et Ismael Kamagate.

Les Ebroïciens, en confiance avec 3 victoires d’affilée, ouvrent très vite le score avec Sidibe Amadou. Ismael Kamagate permettra aux Parisiens de passer devant d’abord sur lancer franc (9’28) puis sur un tir intérieur après avoir pris le rebond (2-4 à 8’59).

Dès l’entame, le match est physique. Au bout de 3mn, Kevin Franceschi après avoir perforé la défense a été gêné sur son lay up et se blesse. Il ressort du terrain sans pouvoir s’appuyer sur sa jambe droite… Les options de Coach Prat se réduisent encore. Evans Ganapamo fait son entrée sur le terrain en remplacement d’un Franceschi que l’on ne reverra plus jusqu’à la fin de la rencontre.

La suite du QT1 sera à l’avantage des Parisiens (18-22). Avec Kamagate, Barbitch et Boungou Colo qui vont respectivement inscrire 10, 5 et 5 points. Fin du QT 1, le coach fait tourner l’effectif, Amara Sy, Valentin Chery (de retour de blessure) et le jeune Lois Gendrey entrent dans la danse.

Le QT2 sera pour les locaux qui profitent des erreurs parisiennes. Quatre balles perdues qui nous coûtent 8 pts et qui permettent aux hommes de Nedeljko Asceric de rentrer aux vestiaires avec 7 pts d’avance à la mi-temps (38-31).

Le début du QT3 est compliqué avec un écart qui se creuse (jusqu’à +12 pour Evreux). JC Prat opère un changement majeur pour stopper l’hémorragie : déplacer Amara en poste 3 pour verrouiller le rebond. Un repositionnement payant, les Ebroïciens n’en prendront quasiment plus lors des vingt dernières minutes.

Le QT3 sonnera également le réveil de Dustin Sleva. Un peu absent en début de match, l’Américain va marquer 9pts, intercepter des ballons et sera fournisseur de passe décisives. Clairement le facteur X qui permettra à Paris de faire une belle remontada !

Lois Gendrey va également faire forte impression avec un 3 pts marqué avec la planche dans le corner (1’31) suivi d’un ballon chipé dans les mains de Tidman(1’23). Egalement très actif en défense, on a eu droit à du très grand Lois ce soir. Les Parisiens mettent un incroyable 14-2 et finissent le QT3 à égalité parfaite (55-55).

Les dix dernières minutes seront intenses. Les deux équipes se battent sur chaque ballon et se rendent coup pour coup. La différence se fera sur l’intelligence de jeu et les fautes obtenues par les Parisiens dans les dernières minutes qui leur permettront de plier le match (72-79).

Une victoire qui fait du bien et un match qui a permis de révéler le talent de Lois Gendrey aka le 11è Homme (8pts et 3 PD en 19mn) ! Et l’explosion d’Ismael Kamagate qui finit MVP avec 23 pts, 9 rbds et 32 d’eval !

Rendez-vous le 6 Février pour notre prochaine rencontre face à Poitiers.

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER