Une victoire au bout du suspense.

À -13 à 5 minutes de la fin, le Paris Basketball a renversé Aix-Maurienne dans les derniers instants, avec un gros match de Milan Barbitch.

En mal d’adresse à Rouen, le tir est corrigé d’entrée de match contre Aix. Les quatre premiers paniers parisiens sont à 3PTS, et les locaux profitent d’un spacing efficace pour prendre les devants dans la partie. En seulement 6 minutes, les Parisiens mènent 17-8 sur un nouveau tir primé d’Amara Sy. Milan Barbitch y va même de son poster, preuve de la domination des hommes de Jean-Christophe Prat.

Le meneur de 20 ans est le joueur le plus étincelant de la première mi-temps. Et malgré une maitrise parisienne, Aix-Maurienne revient peu à peu dans le match avec l’adresse de Kadri Moendadze et l’agressivité de David Ramseyer. On passe de la maitrise à la déconcentration chronique pour finir le Q2, si bien que AMSB est revenu à 2 points à la pause (42-40).

Milan Barbitch est beaucoup mieux muselé au retour des vestiaires, et Paris n’y arrive plus en attaque… et en défense. Les points manquent, et Aix-Maurienne s’amuse offensivement. Seppala, Kantonen et Carne font payer une défense fébrile et les cinq petits points marqués par les locaux. Au tableau d’affichage, les Savoyards prennent jusqu’à 8 points d’avance, et 6 avant d’entamer l’ultime période (57-63).

Rien ne va plus dans la maison parisienne lorsque Aix-Maurienne inflige un 7-0 d’entrée, portant l’avance à 13 unités. Dustin Sleva par deux fois, puis Gauthier de loin calme les ardeurs savoyardes. Le banc des visiteurs, tout sourire, passe assez vite aux sueurs froides lorsque Paris revient à -3 à 5 minutes du terme. Nobel Boungou Colo, transparent jusqu’alors, marque le 3PTS de l’égalisation juste derrière. Le momentum de la rencontre a changé de bord en à peine quelques minutes, la marque de fabrique du Paris Basketball. Pour le clou du spectacle, Ryan Boatright marque le 3PTS pour passer devant, puis les lancers pour sceller la victoire.

Paris Basketball On Air.

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER