La marche était trop haute face à Fos.

Dans un match à enjeux, le Paris Basketball s’est de nouveau incliné contre Fos Provence Basket, et s’éloigne dangereusement d’une potentielle montée en Jeep Elite.

Comme contre Nancy à domicile il y a quelques jours, Paris entame le match de la pire manière :8-0 pour Fos en 1’20, et temps-mort pris par Jean-Christophe Prat. Devant son public retrouvé, le club de la capitale rentre dans son match avec un gros dunk de Juhann Begarin. Mais l’homme en forme sur ce Q1, c’est bien Gauthier Denis. Le sniper parisien prend feu dès son entrée en jeu. Le résultat ? 14 points dans les 10 premières minutes pour le n°9. Sauf que le parisien a un client qui lui répond, en la personne de Nick Caner-Medley avec ses 14 points et des gros tirs à 3PTS. La rencontre tient alors toutes ses promesses.

D’un match ultra offensif, on passe à des défenses de fer de chaque côté. Mais l’intensité reste la même : très élevée. Si Paris tente beaucoup de passer par l’intérieur, avec succès, Fos Provence Basket se met en valeur par son adresse extérieure (8/14 à la pause). Les hommes de Rémi Giutta passent en tête à la mi-temps de trois petits points (45-48).

Le duel physique entre ces deux monstres de la Pro B reprend de plus belle au retour des vestiaires. Et l’écart de 3 points en faveur de Fos ne s’aggrave pas. Mais ne va pas non plus en faveur de Paris. Chaque panier des deux côtés sont durement remportés, à l’image de celui au buzzer du quart-temps d’Edouard Choquet (65-69)

L’adresse à 3PTS insolente des Noirs avec Hernandez et Diggs permet aux Fosséens de prendre 7 points d’avance d’entrée de Q4. Pour revenir, Paris provoque beaucoup de fautes (3 en une minute), si bien que les hommes de Jean-Christophe Prat sont dans le bonus à 5’30 du terme. Pourtant, ils n’en profiteront que très peu. Kevin McClain, comme au match aller, se réveille au moment opportun pour son équipe. Fos prend 11 points d’avance à 2 minutes de la fin de la rencontre, et pose le couvercle sur un match ultra spectaculaire. De son côté, Paris perd une immense chance de se rapprocher des deux premières places.

La bonne nouvelle de la soirée était le retour du public dans les salles. Vous étiez beaux, masqués et nombreux pour ce premier match de 2021 avec nos supporters.

Vibrez de nouveau avec vous, sur chaque panier et jusqu’à la fin de la saison est un cadeau inestimable. On se retrouve le 28/05 face à Quimper pour un autre choc de haut de tableau !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER