Des hauts et des bas face à Dijon

Malgré une première mi-temps prometteuse et efficace, les Parisiens s’inclinent lourdement face à Dijon (94-78) pour le premier match de l’histoire du club dans l’Elite. La faute à un David Holston qui marchait littéralement sur l’eau ce soir.

Un score qui ne reflète pourtant pas réellement la physionomie du match. Mobiles, adroits et offensifs, les Parisiens ont tenu la dragée haute aux locaux la première partie du match allant même jusqu’à les dominer score (47-49 à la mi-temps). En deuxième mi-temps, les dijonnais revoient leur plan et les joueurs de Nenad Markovic ont livré un dernier quart de haut vol leur permettant de l’emporter largement sous l’impulsion de David Holston (31 points, 3 rebonds et 7 passes) et de Rashard Kelly (15 points et 10 rebonds). Du côté des hommes de Jean-Christophe Prat Ryan Boatright (18 points) et Ismaël Kamagate (9 rebonds) n’ont pas suffi.

Une défaite quelque peu amère mais riche d’enseignements. Prochain rendez-vous le 5 Octobre face à Gravelines !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER