Paris s’incline face au Mans.

Malgré un très bon Kyle O’quinn, Paris s’est incliné face au Mans (81-92) dans un match où les supporters parisiens y ont cru jusqu’à 4 minutes de la fin.

Toujours privé de leur capitaine Amara Sy, les hommes de JC Prat affrontaient Le Mans pour leur deuxième match de championnat à Carpentier. Une équipe tombeuse des équipes franciliennes (Boulogne et Nanterre) et animée d’une envie de faire oublier sa dernière défaite à domicile.

5 de départ Paris : Boatright, Allman, Begarin, Sleva et Kamagate.

5 de départ MSB : Matthieu, Scott, Terry, Williams et TaShawn.

Si Begarin marque les premiers points de la rencontre, le reste du quart temps sera tout à la faveur des visiteurs. Les Manceaux défendent bien, les Parisiens manquent d’adresse. Résultat : au bout de 5mn de jeu, les Parisiens n’ont marqué que 7 points quand les visiteurs en ont déjà 20 au compteur. Dur. Les hommes de Coach Prat vont serrer la défense les 5mn suivantes et rattraper légèrement leur retard mais les manceaux sont déjà loin et mènent de 11 points à la fin du QT 1 (19-30).

Alors que l’hémorragie continue au début du deuxième quart-temps (25-38 à 13′) Coach Prat change de stratégie et passe en zone press. Stratégie payante, les Parisiens réduisent l’écart. Et juste avant la fin du quart temps, Ryan Boatright prend feu et plante deux 3 points dont un au buzzer qui enflamme Carpentier. Les deux équipes repartent aux vestiaires avec 2 petits points d’écart. Les coéquipiers de Sleva, capitaine en l’absence d’Amara Sy, ont presque refait leur retard (QT2 48-50).

La deuxième partie du match sera beaucoup plus serrée que les 20 premières minutes.

Les Parisiens reviennent à égalité dès le début du troisième quart-temps grâce à une percée dans la raquette de Boatright transformée à deux points par Sleva (50-50). Carpentier est debout, Carpentier y croit. A 6’21 dans le QT3, les Parisiens vont même prendre l’avantage pour la première fois de la soirée sur un tir ouvert de Sleva (58-55). La suite va être très serrée. jusqu’au milieu du QT4 où ils sont menés de 4 petits points (79-83). Mais les Parisiens vont perdre le fil à la fin du match au rebond et en défense. Pour finalement s’incliner : 81-92.

Malgré un très bon Kyle O’Quinn meilleur joueur parisien de la soirée (18 pts, 4 rbds, 80% au tir), les Parisiens n’ont pas réussi à s’imposer et enregistre leur quatrième défaite en championnat.

Rendez-vous ce dimanche 30 Novembre à Monaco pour la J6 du championnat et le 6 Novembre à la maison pour la réception de l’Asvel. Les deux prochains rendez-vous s’annoncent compliqués mais c’est aussi ça évoluer dans l’Elite !

Par Marie-Pierre Anamba

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER