Éclatants à Orléans

C’est un Grand Paris qui a brillé et s’est imposé (75-93) ce soir sur le parquet orléanais. Une victoire qui fait un bien fou aux Parisiens qui enchainaient les défaites depuis le retour de la trève.

Une équipe diminuée mais qui a fait le job

Avec Jean-Christophe Prat positif au Covid, les Parisiens étaient coachés par le duo Bienvenu Kindoki et Emmanuel Coeuret. Une première. Ils ont du composer avec avec une équipe qui compte trois blessés dans ses rangs : Milan Barbitch, Lois Gendrey et Amara SY.

Pourtant, face à une équipe d’Orléans très en jambes — à 4/4 depuis la trêve, les Parisiens n’ont jamais tremblé.

Un match référence

A l’image d’un premier quart-temps de feu, remporté 8-29 ! Les Parisiens ont tout simplement déroulé leur basket. Efficaces offensivement, intenses défensivement, ils ont totalement éteint les locaux qui ne trouvaient pas de solutions.

Dominateurs au rebond (14 vs 7 pour Orléans) et adroits – à 60% dont 46% à 3 pts, les Parisiens ont survolé les 10 premières minutes et géré tranquillement la suite. Tout en conservant en permanence une avance de 12 points au minimum.

La soirée des pivots

Avec O’Quinn, N’doye et Kamagate, un combat d’intérieurs était attendu, le public n’a pas été déçu. De retour dans son club formateur où il a passé 3 ans, Ismaël Kamagate — MVP ce soir— a brillé (17 points à 7/8 et 10 rebonds); Il est talonné par Kyle O’Quinn (17 points à 6/7, 6 rebonds et 4 passes décisives) qui signe ce soir son meilleur match ! N’doye côté Orléanais est le meilleur marqueur de la soirée.

Une victoire que l’on savoure et qui fait énormément de bien juste avant le dernier match de l’année. S’imposer lundi à domicile face à Champagne Basket serait un beau cadeau pour clôturer 2021 et célébrer ces premiers mois, ô combien marquants, dans l’Elite.

Infos utiles

Affiche : Paris vs Chalons Reims

Date : Lundi 27 Décembre à 20h

Billetterie : dès 12€

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER