Dure soirée à Beaublanc

Premier déplacement de l’année et première désillusion pour les Parisiens. Malgré une très bonne première mi-temps remportée d’une courte tête (42-44), les hommes de JC Prat se sont lourdement inclinés (93-76) au mythique Palais des sports de Beaublanc.

Amputés de trois joueurs Sy et Barbitch, toujours blessés et de Toupane, diagnostiqué positif au Covid la veille du match, Coach Prat se déplaçait à Beaublanc avec seulement 6 joueurs de disponibles dont le prometteur mais très jeune Pacôme Dadiet. Un manque de profondeur de banc qui aura un impact déterminant au cours du match.

Le match avait pourtant bien commencé pour les Parisiens. Ryan Boatright ouvrait le score avec deux tirs primés consécutifs. Les Hommes de Jean-Christophe, de retour au coaching après 2 semaines d’absence dûes au Covid, garderont cette bonne dynamique et repartiront aux vestiaires avec 2 unités d’avance (42-44).

Mais au retour des vestiaires, la machine s’enraye et les Parisiens prennent complètement l’eau. Le troisième quart-temps est un cauchemar : malmenés dès l’entame, ils encaissent les points, n’arrivent plus à marquer et perdent Gauthier DENIS — sanctionné d’une cinquième faute synonyme d’expulsion. Perdu 32-9, les Parisiens ne se remettront pas de l’écart abyssal creusé par les locaux.

Du match de ce soir, on retient quand même la belle performance de Juhann Begarin auteur de 19pts.

Un match difficile dont les Parisiens devront se relever rapidement. Les deux prochains matchs à domicile, derbys face à Boulogne (le 15/01) et Levallois (le 23/01) sont déterminants pour la suite de la saison.

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER