Mets 92 vs Paris : un derby comme on les aime !

Malgré la défaite (88-81) et le quart de finale de Coupe de France qui nous échappe de peu, la prestation des Parisiens face aux Mets a fait plaisir à voir. De la combativité, du spectacle et de l’ambiance sur et en dehors des parquets. Le derby Paris vs Boulogne Levallois a tenu toutes ses promesses et même au delà.

Le Paris qu’on mérite

Etait-ce vraiment la même équipe qui a encaissé 102 points face à Cholet il y a quelques jours ? On peut légitiment se poser la question tant la différence de niveau entre les deux matches était flagrante. Face aux Mets, les Parisiens emmenés par un ENORME Ryan Boatright ont tenu tête aux Mets 92. Mieux que ça, ils les ont fait trembler, à domicile. Comme sur cette action où Boatright remonte la balle, efface un joueur, puis en deuxième en faisant un tour sui lui-même, fait la passe à Toupane dans le corner qui vient s’accrocher à l’arceau pour finir. +2. Magnifique. Du grand art qui a fait vibrer le palais des Sports de Marcel Cerdan, d’habitude si calme. Les Parisiens ont poussé tout le match, au début du quatrième quart-temps, ils faisaient même la course en tête (de 4 petits points). On y a cru. Mais dans le money time, ils ont craqué. Les 2 dernières minutes permettant aux locaux de l’emporter sur un score qui ne reflète pas du tout la physionomie du match (-7pts).

Le Boatright festival

Il leur a tout fait ! C’est lui qui juste avant la mi-temps remet les deux équipes à égalité (42-42) et encore lui qui nous permet de refaire notre retard dans le quatrième quart-temps (80-79). Avec 14pts – 5rbds – 5pd, Boatright a été excellent et a fait se lever plus d’une fois les supporters parisiens venus en masse et en voisin, soutenir leur équipe. L’action du match : Boatright tire en suspension, met un 3pts, au buzzer et avec la planche. Mais oui Monsieur. Festival on a dit.

C’était une vraie ambiance de derby ce soir avec des Parisii déchainés qui ont littéralement transcendé les joueurs.

Quand on a vu les Parisii, dans la tête des joueurs ca a tout changé.

Bienvenu Kindoki

Ca fait vraiment plaisir de jouer devant autant de monde, de voir le public se déplacer et nous encourager.

Milan Barbitch

Un résultat d’autant plus frustrant qu’on sentait le match à notre portée. Mais si on est optimiste, il augure surtout de bonnes choses pour la suite.

Maintenant place à la trêve et à des vacances bien méritées. Retour de la Betclic Elite le 5 mars face au Mans.

Marie-Pierre Anamba

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER