Ryan Boatright, le Parisien du match face à Roanne

Malgré une défaite sur le fil face à Roanne 99 à 92, Ryan Boatright a encore montré son talent et son efficacité au scoring. Le duel de cette 27ème journée a été une nouvelle preuve que l’effectif parisien ne lâche rien et se serre les coudes dans les moments difficiles. Evidemment, avec un Ryan qui a une adresse à trois points de 15 paniers marqués sur 11 tentés, c’est plus facile…

Avant de blablater sur quoi que ce soit, peut-on parler de L’ENORME POSTER DE KYLE ALLMAN DANS LES DIX PREMIERES SECONDES DU MATCH ??!! Voilà il fallait que ça sorte parce que holala quel banger c’était… Kyle lâchera également un autre petit poster bien sympa dans le quatrième quart-temps, mais nous ne sommes pas ici pour débattre de s’il est déjà plus fort que Michael Jordan. Sans nos deux internationaux Axel Toupane et Juhann Begarin, tous deux blessés, la rotation parisienne était plus que jamais gênée, du coup Mister Boatright est sympa et a scoré pour ses deux copains. 25 points pour le vainqueur de la March Madness 2014, ainsi que 6 passes décisives, deux interceptions, 26 d’éval et une adresse beaucoup trop boostée. 

Des tirs à trois points dans tous les sens et des drives après écran très maîtrisés, des floaters en rythme, voilà comment scorer autant à 1m80 : Heart Over Height ! C’est simple pour les défenseurs du meneur parisien : il ne faut pas lui laisser plus de 20 centimètres d’espace et il ne faut surtout pas le laisser marquer un trois points, sinon c’est une vingtaine de shoots assurés pour le numéro 6. Dustin Sleva, comme d’habitude a également fait un super match à 23 points, 9 rebonds et une adresse à la hauteur de ses fondamentaux : gang. 

Les Parisiens ont fait preuve de solidarité avec le manque de profondeur de banc et un écart de -17 à un moment, pour revenir jusqu’à -1, mais sans la victoire cette fois. Peut-être devraient-ils jouer à 4 la prochaine fois en démarrant à -20, pour toujours plus de challenge ? Nous n’avons pas pu enchainer les victoires et il serait préférable de continuer à gagner des matchs pour bien se mettre à l’abri du maintien. Prochain match à la maison face à Fos-sur-Mer pour le Green Game mardi 12 avril à 20h, sera-t-on capable de rater un tir à trois points ?

Gustave Pitet

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER