Merci Milan !

Après trois saisons au Paris Basketball et toute une vie de basket à Paris, Milan Barbitch aka Micky quitte la capitale en direction du Sud de France. Il rejoindra l’effectif de Fos-sur-Mer pour la saison 2022-23 au poste de meneur.

Un au revoir qui laisse place à de nombreux souvenirs.

Des débuts prometteurs en Pro B

Arrivé au Paris Basketball lors de la saison 2019-2020, Milan Barbitch intègre le club à 17 ans en même temps que deux autres talents de la même génération Juhann Begarin et Ismaël Kamagate.

Une première saison, de rodage certes, mais prometteuse où il s’illustre et joue 65% des matchs pour 14pts – 5rbds – 5pd. Pas mal pour un rookie !

La ruée vers l’Elite

La saison 20-21 est la plus prolifique pour notre talent Parisien. Aligné lors des 34 rencontres de championnat, le meneur a pris de l’ampleur et partage la mène avec Ryan Boatright. Il voit son temps de jeu augmenter à 34′ (vs 22′ la saison précédente) avec une moyenne de 8.3PTS-2.8REB-2.5PD.

Lors de sa 2ème saison en Pro B, il réalise son record en carrière en championnat, lors du match Aix-Maurienne vs Paris – le 7 Mai 2021 – où les Parisiens se sont imposés 77-110 pour ce qui reste à ce jour, la plus large victoire du club en championnat. Ce jour là, Milan marchait littéralement sur l’eau : 22pts, 5rebonds, 7pd et une évaluation de 27 !

Après la montée du Club Parisien dans l’Elite, Micky a enchainé avec l’Equipe de France U20 pour l’Euro Challenger à Tbilissi où il sera nommé MVP de la compétition. En 23 minutes de moyenne, il a tourné à 16,8 points à 57,1% de réussite aux tirs (dont 45% à 3-points sur 4 tentatives par rencontre), 5,2 rebonds, 4 passes décisives, 1,6 balle perdue et 2 interceptions pour 21,2 d’évaluation par rencontre.

Une saison 2021 – 2022 compliquée

Pour sa première saison dans l’Elite, les stats sont plus timides. Le début de saison est difficile pour le club de la capitale qui doit se faire à un niveau de jeu plus élevé et plus âpre que celui connu jusque là avec la Pro B. C’est encore plus difficile pour Milan, la faute à une double blessure à la cheville droite qui l’a tenu éloigné des parquets un bon tiers de la saison (23 matchs disputés sur 34 possibles).

Doté d’un mental en acier, Milan, épaulé par Amara Sy, n’a rien lâché, a continué à s’entrainer sans relâche pour retrouver son niveau.

Et ce petit retour sur sa perf’ contre Rouen en Coupe de France en est la preuve : 23PTS-7REB-1PD et 23 d’évaluation, des stats assez intéressantes quand on sait que c’est juste après sa première blessure.

Il a apporté une touche de plus à l’équipe en fin de saison, je suis fier de l’avoir dans cette équipe.

Jean Christophe Prat en conférence de presse vs Dijon

Destination Fos

Toute l’équipe du Paris Basketball lui souhaite le meilleur dans cette nouvelle aventure. Nous serons ravis de le retrouver dès la saison prochaine… comme adversaire 😉

Merci Micky !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir nos dernières actus

M'ABONNER