Un HOME OPENER devant plus de 1200 personnes
Actu

Un HOME OPENER devant plus de 1200 personnes

28 octobre 2019

Face à son public, le Paris Basketball est passé à un rien de remporter son premier match de championnat à domicile (76-77).

Il aura fallu attendre cinq minutes pour voir le Paris Basketball rentrer entièrement dans son match. Menés (2-9), les Parisiens ont progressivement comblé ce retard.

A la fin du premier quart-temps, le Paris Basketball mène (19-16). Souffel se plus agressif, notamment en pénétration avec Mehdy Ngouama. C’est sans compter Valentin Chery qui, à deux reprises, protège solidement son cercle. Pour couvrir sa raquette, l’ancien de Nancy est bien aidé par Gary Florimont. A la mi-temps, le Paris Basketball a une très légère avance sur Souffelweyersheim (35-32). 

Une course à la remontée

De retour des vestiaires, les visiteurs vont prendre l’avantage par un 3pts de Jason Bach (39-41). Nobel Boungou-colo va finir par débloqueret ainsi relancer les Parisiens. Mais Souffel est très adroit, notamment longue distance (4/6). Paris est mené (51-58).  Sylvain Francisco, via un mi-distance, temporise quelque peu le jeu (58-62). Le meneur va même réveiller la salle Carpentier et permet au Paris Basketball de recoller à cinq points (65-70), à 3 mn de la fin. Il réitère 40 secondes plus tard pour revenir à deux points (68-70).  La dernière minute se transforme en véritable bataille de rebonds. Carpentier est debout, tout le monde y croit !

À une seconde de la fin, Gary Florimont conclut à l’intérieur et obtient la faute. Le public est en apnée, tout le monde retient son souffle.

Mais le lancer franc est manqué et les prolongations nous échappent.

Souffelweyersheim repart avec la victoire

Paris s’incline (76-77). Mais avec trois joueurs à plus de 16 points : Boungou-colo (21), Francisco (20) et Florimont (18).

Malgré la défaite, la soirée fut belle à Carpentier ! Avec un public de plus en nombreux à chaque match.

Prochain rdv à domicile le 8/11 face à Vichy Clermont. 

 

Merci à nos partenaires