La régalade
Actu

La régalade

8 février 2020

Solide défensivement et collectivement face à une équipe expérimentée, le Paris Basketball s’est imposé face à l’Hermine de Nantes (88-63) hier soir devant un public survolté.

Avant de débuter ce match, le Paris Basketball et l’Hermine de Nantes ont tenu à faire 24 secondes de silence, en hommage à Kobe Bryant, décédé le 31 janvier dernier dans un accident d’hélicoptère.

Timides dans les premières minutes de la rencontre, les Parisiens sont rapidement menés (2-8). Sylvain Francisco va calmer les ardeurs des visiteurs sur une pénétration main droite, puis un shoot en tête de raquette (6-8). Le meneur va se montrer très inspiré dans le premier quart temps avec 7 points et deux passes décisives. Paris repasse devant sur un 3pts de Gauthier Denis et va même le rester jusqu’à la fin (19-16).

La suite est toute aussi enthousiasmante. Begarin s’active en défense et repart en transition. Le festival des jeunes parisiens va continuer avec un gros dunk de Kamagaté (30-23). Mais retour à Begarin qui a clairement voulu enflammer encore plus Carpentier avec ses 8 pts. Adroits, rapides, concentrés défensivement, les hommes de Jean-Christophe Prat ont déroulé et rentrent même au vestiaire avec une solide avance (49-32).

Un match parfaitement mené

Le troisième quart commence très bien, avec un 3pts de Dustin Sleva. L’Américain s’illustre même défensivement sur les jeux au poste des Nantais (54-34). Les visiteurs sont stériles offensivement et inscrivent même trois petits points en quatre minutes. Milan Barbitch va lui aussi se montrer, à la création mais aussi au tir, avec une réussite compliquée dans le corner. Le collectif fait bien tourner et les joueurs s’autorisent même quelques plaisirs offensifs, à l’image de la pénétration et finition main droite de Denis.

 

Une « faillite des cadres » Nantais et un manque d’agressivité, selon le coach, qui offre des nouvelles options de rotation pour Jean-Christophe Prat qui a offert beaucoup de minutes au trio de jeunes Kamagaté-Begarin-Barbitch. Le Paris Basketball se rattrape de la défaite de la phase aller et l’emporte (88-63). 

 L’analyse du coach : « C’est une performance collective. Ça montre que tout le monde peut être concerné. De Begarin à Amara Sy ».

Sylvain Francisco finit MVP du match avec 14 points marqués et 15 d'eval.  L'intégralité des stats.

Rendez-vous le 13 Févier pour le deuxième des trois matchs à domicile prévus ce mois : J21 face à Sharks Antibes  pour notre premier Green Game

 

Merci à nos partenaires